Le Fonds

Aujourd’hui en France 
700 000 personnes sont atteintes d’autisme,
soit la population conjuguée de Lyon et de Nantes. 

1 enfant sur 100 présente des troubles du spectre autistique.
8 000 nouveaux enfants autistes naissent chaque année.
80 % des enfants autistes ne sont pas scolarisés.
90% des personnes adultes autistes sont sans encadrement
ni prise en charge adaptés.

Seuls 5 à 15 % des adultes autistes sont autonomes :
11,6%  ont accès à un logement personnel,
0,5%  travaillent en milieu ordinaire.

Pourquoi un fonds de dotation ?

Personne morale de droit privé à but non lucratif, son objet est de mobiliser des fonds privés dans un contexte de tarissement des fonds publics.

Le fonds peut bénéficier de tous types de ressources : revenus divers, donations ou legs; seule la perception de subventions publiques ne peut résulter que d’une autorisation administrative. Cette restriction fait du fonds de dotation une structure essentiellement tournée vers le mécénat privé.

Le fonds peut également détenir tous types de biens meubles ou immeubles, car contrairement aux associations, il n’existe pas de limitation à être propriétaire d’immeubles.

Le fonds de dotation Kaztheo, n’ayant pas en principe vocation à avoir d’autres membres que ses administrateurs et ses fondateurs, est une œuvre administrée par un conseil d’administration et non par une assemblée générale, comme c’est le cas dans une association.

Ce fonds de dotation est ainsi un atout complémentaire ,qui permet de disposer de ressources pour lancer de nouveaux projets, sécuriser son développement et perpétuer sa mission. Il sera également ouvert à des administrateurs et à des projets extérieurs.


L’idée

Dans une projection de développement de l’autonomisation des personnes autistes nous proposons de mettre en place des solutions à l’organisation d’un cadre de vie choisie (accompagnement, travail, logement, vieillissement).
Soutenir la mise  en œuvre de toute initiative propice à l’accompagnement et à l’inclusion dans la société des personnes TSA.


Nos moyens

Le fonds s’appuie sur un dispositif original qui mutualise et diversifie les ressources : institutions publiques (dotations), secteur privé (mécénat et transmission de patrimoine), au bénéfice des établissements médico-sociaux, et associations pour une efficacité accrue dans l’accompagnement des personnes touchées par l’autisme.